La Journée Internationale de la Femme au Burkina Faso

     Au Burkina Faso, comme dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest, la Journée Internationale de la Femme, le 8 mars, est aussi un évènement vestimentaire. Un pagne, symbole de la femme africaine par excellence, est choisi comme uniforme et est porté ce jour-là par nombre de femmes, mais aussi des hommes et des enfants. Chaque année, il  incarne un thème politique ou socio-économique différent.  

    Quand la première semaine de mars accueille des conférences, meetings et regroupements d’associations féminines, de leur côté, revendeurs, tisserandes et tailleurs s’activent pour terminer et livrer leurs commandes dans les temps. Imprimé industriellement ou tissé à la main, le pagne du 8 mars, ainsi qu’il se nomme, arbore un motif et un logo mis au point spécifiquement pour l’occasion. Le jour-dit, fleurissent dans les rues, sur les motos, aux tables des maquis et sur les pistes de danse, les couleurs et le tampon choisis, que le talent de couturiers et de couturières personnalise. A chacun sa coupe et son style. Car la journée internationale de la femme est un jour férié au Burkina Faso.

La cérémonie officielle de la célébration de la Journée internationale des droits de la femme,            8 mars 2016, Ouagadougou

 

     Ainsi, pendant que les maris vont faire les courses au marché, les femmes sortent entre copines. Le festival de couleurs peut durer encore pendant une semaine. Puis le pagne est rangé, avant d’être ressorti pour l’habillement quotidien. 

     Les origines de la journée internationale pour les droits des femmes remontent au début du XXe siècle. Les ouvrières et les suffragettes luttèrent pour réclamer de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes. L’idée d’une journée internationale des femmes émerge et, au fil des années, la date est fixée au 8 mars. Petit à petit la tradition s’étend au monde entier pour n’être reconnue officiellement par les Nations Unies qu’en 1977.

        Au Burkina, c’est en 1984 que la journée du droit des femmes devient fériée. Thomas Sankara, le président de l’époque, un fervent féministe, instaure cette tradition forte dans le but de faire changer les mentalités et surtout la place des femmes dans la société burkinabé.

       Évènement commercial, cette journée l’est incontestablement. La vente des pagnes imprimés permet de générer pour certains revendeurs un chiffre d’affaires de 15 millions de FCFA. Si le Burkina Faso est l’un des premiers pays cotonniers d’Afrique, le pagne imprimé est manufacturé en Chine, puis importé en masse. Pour palier au maintien du savoir faire traditionnel burkinabé, le pagne tissé du 8 mars, ou Faso Dan Fani, a été officialisé en 2016. Bien que porté communément par la population depuis des générations, il fait désormais l’objet d’une délégation spéciale qui choisit chaque année un motif, une thématique et un logo nouveau.

Tissage du pagne officiel retenue pour la commémoration de la journée internationale de la Femme 2019 au Burkina Faso

Sac fabriqué avec le pagne tissé officiel

du 8 mars 2019

           Le pagne tissé est par ailleurs devenu un symbole de l’autonomie financière des femmes au Burkina. En effet, alors que l’activité de tissage était traditionnellement réservée aux hommes en Afrique de l’Ouest, elle s’est progressivement féminisée dans les villes du Burkina, d’abord sous l’impulsion de sœurs missionnaires puis du président Thomas Sankara.

           Le 8 mars est donc l’occasion pour les femmes de se retrouver ensemble et de profiter de cette journée pour revendiquer leurs droits et la place qu’elles occupent dans la société.

      Célébrons le 8 mars ensemble!

             

          Nous vous proposons de venir célébrer la Journée Internationale de la Femme à la façon du Burkina Faso.

   Venez participer à un atelier de confection d’un tote bag à l’effigie du 8 mars, que vous pourrez exhiber fièrement le jour J!

  Plus de détails dans l’événement Facebook de l’atelier.